Affichage du pavé éphémère

Comment j'ai réussi à enfin créer ma boîte

Mes conseils et mon cheminement : confiance en soi, le bon timing, dépasser ses peurs, s'avoir s'entourer, suivre son intuition et oser.
Hello les amies,

Je suis hyper fière de vous annoncer que j'ai enfin lancé ma boîte.

Cela faisait très longtemps que j'en avais envie et je suis enfin passée à l'acte.

Ouf, comme c'est libérateur et comme ça fait du bien.

Aujourd'hui j'ai envie de parler avec vous de deux choses :

1) Positive Events, mon agence événementielle B to B qui est la synthèse de ce que je suis, de ce que j'aime faire et des valeurs que j'ai envie de porter.

2) Le parcours qui m'a amenée à fonder mon entreprise ou comment j'ai surmonté mes peurs et tracé mon chemin pour en arriver là.

Positive Events - L'agence à impact positif


Créons des événements fédérateurs et engageants
Positive Events est une agence événementielle dédiée aux entreprises.

Mon job est de leur simplifier la vie en prenant en charge les différents événements :
Team building - Séminaires - Evénements Corporate - Comités de direction – Soirées – Lancement de produits…

J'interviens sur les 3 phases d'un event : la conception, la gestion de projet et la présence le jour J. Ainsi mes clients sont sereins et peuvent en profiter pleinement.

Vous le savez, j'adore et connais très bien l'ouest parisien. Ça a donc été une évidence pour moi de positionner Positive Events comme spécialistes de l’ouest parisien (Yvelines et Hauts-de-Seine), pour favoriser la dynamique des entrepreneurs locaux et préserver le patrimoine de notre territoire.

Positive events : l'agence événementielle à impact positif


Enfin, j'ai très envie d'accompagner le formidable changement de mentalités qui émerge ces dernières années : redonner du sens au job de chacun et aider les entreprises à assumer leur rôle dans la société. 
C'est pourquoi, je mets un point d'honneur à proposer des contenus et animations qui créent des événements fédérateurs et engageants.


Positive events : l'agence événementielle à impact positif



Mon cheminement - Connecting the dots


Je ne me suis pas réveillée un beau matin en me disant : "Tiens, si je montais une agence événementielle ? "

Positive Events, c'est l'aboutissement de mon parcours personnel et professionnel. Chacune de mes étapes a fait de moi ce que je suis, m'a apporté des connaissances et permis d'affiner mes besoins et envies.

Je vous l'a fait rapide, mes étapes => ce qu'elles m'ont apporté

  • Agence de communication : gestion de projet, analyse marketing
  • Commercial salles événementielles : satisfaction clientèle, relation commerciale
  • Pause pour élever mes enfants : la patience, la construction sur le long terme
  • Paris à l'Ouest : la découverte de l'ouest, l'entrepreneuriat, les réseaux sociaux
  • Freelance en événementiel : créativité, précision

Parfois dans la vie, on a l'impression d'aller dans tous les sens, mais en fait non. Tout a un sens et on peut tout relier. Regardez le fameux discours de Steve Jobs à l'université de Stanford "Connecting the dots" (en version sous titrée).


Choisir le bon timing

Témoignage de Catherine Thouvenin de Paris à l'Ouest et Positive Events

Avant, j'étais du genre à tout vouloir : le beurre et l'argent du beurre. Sauf qu'en plus, je voulais la crémière, la vache, le pré et l'usine...

Maintenant que j'ai grandi (bon ok vieilli), je temporise (un peu) : je veux tout avoir MAIS je sais que je ne peux pas tout avoir en même temps. La temporalité a été une grande découverte pour moi. Cela m'a permis d'accepter les différentes phases de ma vie et de ne pas être frustrée si tout ne se passait pas comme je l'avais imaginé.

Du coup, j'ai pu m'autoriser à arrêter de bosser pour m'occuper des enfants. A l'époque c'était juste pour moi, j'en avais besoin. J'ai créé le Blog " Paris à l'Ouest" à cette période car je voulais avoir un projet perso qui me permette de rebondir professionnellement.

Avec le temps, l'équipe Paris à l'Ouest s'est étoffée et nous avons pu organiser régulièrement des événements. Puis, les enfants grandissant, j'ai repris des missions en agences événementielles. Aujourd'hui, ils ont entre 10 et 15 ans et je me sens plus libre de mon temps, je peux donc me lancer dans l'entrepreneuriat, ce qui me démangeait depuis très longtemps.

Voici un livre sur les "late bloomers" qui m'a aidée dans ce cheminement :
  "Il n'est jamais trop tard pour éclore" de Catherine Taret

Prendre confiance en soi

Je ne sais pas ce qui "merde" dans l'éducation des petites filles, mais nous sommes quand même hyper nombreuses à manquer de confiance en nous à l'âge adulte.

Je n'ai pas échappé à la règle et en mon fort intérieur, c'était la panique. Du genre : je ne suis pas légitime, je ne vais jamais y arriver, les autres sont meilleurs que moi...

Pour m'aider, j'assiste à des conférences inspirantes et je lis beaucoup. Voici deux conférenciers qui m'ont beaucoup marquée.


Témoignage de Catherine Thouvenin de Paris à l'Ouest et Positive Events

"Wake up ! "de Christine Lewicki 
"Activez vos talents, ils peuvent changer le monde ! " de Matthieu Dardaillon


Dépasser ses peurs 

Témoignage de Catherine Thouvenin de Paris à l'Ouest et Positive Events



Ah les peurs, vaste sujet ....

Moi, j'étais pétrie de peurs et notamment celle de l'échec et de la réussite. Va comprendre.

Comme nous l'a dit Charline lors de la soirée "Oser la reconversion professionnelle", nos peurs sont imaginaires, nous les créons. Rien de mieux pour y faire face que la rationalité. On prend son stylo et on les écrit, on les explicite et on y répond pour voir si elles sont véritablement fondées.

Voici une phrase qui m'a beaucoup aidée à désacraliser la peur de l'échec :
"Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends" Nelson Mandela

Savoir s'entourer

Témoignage de Catherine Thouvenin de Paris à l'Ouest et Positive Events


Grande nouvelle : on ne peut pas tout faire seul !

Et oui, on ne peut pas être bon dans tous les domaines et nous n'avons que 24h dans une journée. Cruelle condition humaine...

Au début, je voulais mordicus m'associer pour palier à mes manques. Mais je n'ai pas trouvé la bonne personne. Il a donc fallu que je fasse autrement. Je suis allée chercher des ressources à l'extérieur et vous savez quoi, elles sont hyper nombreuses.

Les ressources accessibles à tous : 



Les professionnels pour vous aider : 

  • Web master : je consacrerai bientôt un article complet à ma géniale web master Viveca Llorens. Sans elle, www.positiveevents.fr n'aurait pas pu voir le jour. 
  • Les coachs : je vous recommande vivement les coachs qui étaient présentes à notre soirée Oser la reconversion professionnelle : Charline, Alexandrine et  Cathy
  • Mentors et role models : ce sont des personnes qui vous inspirent dans votre sphère privée ou professionnelle. Elles peuvent être là pour vous accompagner de façon ponctuelle ou plus régulière. 

Suivre son intuition et Oser

Témoignage de Catherine Thouvenin de Paris à l'Ouest et Positive Events


Et oui, à un moment il faut sauter dans le grand bain.

Je tournais autour de mon envie de créer ma société depuis très/trop longtemps.

Je suis vraiment libérée et heureuse d'avoir suivi ce que me dictait mon intuition.

Et le mot de la fin est pour Oscar Wilde 
« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles »

Pour me suivre sur Positive Events

création d'entreprise : Témoignage de Catherine Thouvenin de Paris à l'Ouest et Positive Events
Catherine Thouvenin


Réseaux : Instagram / Linkedin



,

🌺 C'est le printemps, on fait le vide chez soi et dans sa tête !

Blog-Paris-a-louest
Et oui c’est le Printemps et comme chaque année j’ai envie de ranger, nettoyer, jeter, donner, laver... pas vous ? Si vous êtes comme moi, voici quelques sites et applis qui vous aideront à faire le vide dans votre maison mais aussi dans votre tête !

Faire le vide chez soi


Blog-Paris-a-louest

Vous aussi, vous êtes abonnée à des comptes Insta ou Pinterest où des filles posent devant une cuisine impeccable ou un salon parfaitement aménagé ?
Vous aussi, quand vous regardez le vôtre de salon avec le p’tit déj de la veille qui traîne (et il est déjà 21h) et où les manteaux, doudous, jouets et cartables ont été comme propulsés d’une pochette surprise au milieu du salon, vous sentez cette petite boule qui monte dans le ventre et tel un Son Goku vous sentez que vous approchez de l’explosion ? Ok, alors zen on allume sa télé et on se met tranquillement devant Netflix...

Et on regarde Marie Kondo ! Grande prêtresse du rangement, Marie Kondo va vous montrer comment ranger votre maison.
Le but de la méthode n’est pas de jeter à tout prix mais plutôt de « ranger pour créer un espace de vie rempli de choses que vous aimez », grâce à cette méthode vous allez apprendre à trier, jeter, ranger, faire de la place pour revenir à l’essentiel et apprécier ce que vous possédez.

Blog-Paris-a-louest

Pour vendre vos articles, vêtements, sacs ou autre petites affaires pensez à Vinted ou au Bon Coin bien sûr. Le site donnons.org vous permettra après inscription de publier des annonces avec des objets que vous souhaitez donner.
Pensez aussi à Emmaüs, le centre de Bougival.

Pour en savoir plus sur la méthode très tendance du minimalisme vous pouvez lire cet article de Chloé une canadienne pro du zéro déchet.

Faire le vide dans sa tête


Blog-Paris-a-louest

Vous verrez qu’à mesure où vous ferez du vide dans votre maison, vous vous sentirez plus légère. Alors maintenant on passe à la tête, pas évident de vider une tête qui tourne à plein régime à longueur de journée.
Déjà, pensez à déléguer, à la maison comme au bureau, demandez à vos enfants de vous aider à préparer le repas, faites confiance à vos collègues... Octroyez-vous des pauses, bouquinez, écoutez des podcasts (plein d'idées ici, , ou encore ici), faites-vous plaisir, sortez, bougez, et méditez...





La méditation a le vent en poupe, si vous voulez la tester je vous donne quelques applis mais si vous voulez aller plus loin je vous conseillerai de vous tourner vers un vrai apprentissage. Pour débuter il y a Namatata méditation ou Petit Bambou, les deux sont gratuites au début puis payantes mais vous donnent de bonnes bases.

Et faire le vide dans son téléphone


Blog-Paris-a-louest

Pourquoi je vous parle de ça ? Parce que depuis l’une des dernières mises à jour de l’Iphone j’ai désormais accès au temps que je passe sur mon cher téléphone... et là ça fait mal !
Au début j’étais dans le déni « Quoi ? Temps passé la semaine dernière, 25 heures n’importe quoi ». Après je suis passée dans l’acceptation, « ok j’entame une cure de désintoxication, je ne touche plus au téléphone, je range ma maison et je regarde Marie Kondo », puis je suis passée en phase d’attaque, et... vous me connaissez j’ai cherché une appli :-)


J’ai téléchargé Moment (en anglais)... mais il y en a d’autres comme Flipd ou Space. L’idée c’est de voir sur quelles applis je passe le plus de temps, ensuite je les supprime, et OUI Madame j’ai supprimé Facebook de mon téléphone, et tu sais quoi et ben ça va plutôt bien ! L’idée n’est pas de supprimer le smartphone mais simplement de revenir à l’essentiel, d’alléger son téléphone d’applis superflues et de se dire je ne m’en sers que lorsque j’en ai réellement besoin...

Pour en savoir plus, un article que j’ai bien aimé ici 

Blog-Paris-a-louest

Parce que je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais c’est le printemps dehors, alors lever le nez de son téléphone, ranger sa maison et prendre le temps d’observer les bourgeons qui explosent, 
c’est plutôt comme ça qu’on l’aime la vie, non ?



Emilie
,

Notre soirée avec Michelle Obama 😍

Blog-paris-a-louest
Cette soirée, on en rêvait, après la lecture de son livre, il n’y avait plus de doute, il ne fallait pas laisser passer l’occasion ! Mais il faut bien avouer que jusqu’à la veille, nous n’étions pas bien fières car nous nous sommes fait avoir comme des bleues par un site de revente de billets de spectacle à éviter absolument : Viagogo (il faut dire qu’avec un nom pareil, pas besoin de vous faire un dessin !) : billets revendus beaucoup plus chers, avec des taxes et frais qui n’apparaissent qu’au moment du paiement, pas de billet après le paiement…

Bref, après beaucoup d’énergie, d’emails, de coups de téléphone, de frustration et de honte, nous voilà finalement mardi 16 avril à l’Accor Arena de Paris au milieu d’un public nombreux (10 000 personnes), enthousiaste, très féminin.  L’ambiance est détendue : on discute avec les personnes dans la queue ou assises à côté de nous, on se sent bien, entre copines !

Musique à fond pour chauffer la salle, qui se remplit tranquillement.


Une femme intelligente, lumineuse et inspirante

Michelle Obama arrive, au milieu des acclamations, vêtue d’un tailleur fluide, chemise/pantalon en soie beige à rayure orange. 

Ses premiers mots sont pour réconforter les français et parisiens au sujet de l’incendie de Notre Dame qui est arrivé la veille.

Blog-paris-a-louest

Ensuite elle évoque  avec humour et sans fard son enfance, ses années d'étudiante, son couple, son ascension et sa vie à la Maison-Blanche. Mais Michelle Obama tient à le rappeler : « Je suis une femme ordinaire qui a eu un parcours extraordinaire. Je viens d’une famille modeste de la classe moyenne afro-américaine. Notre famille n’avait rien de spécial, mais nous avions des valeurs, des ambitions et de l’amour ».


Ce qu’on peut en retenir de ce show à l'américaine "intime" :

- Prendre le temps de se regarder dans un miroir et se demander : « Qui suis-je ? qu’est-ce que je veux devenir ? »

- Son maître mot  : osez  et croyez en vous quelques soient les jugements qui vous seront adressés ou la pression sociale que vous ressentirez.

- Notre histoire nous appartient et nous appartiendra toujours. A nous de nous en emparer ! (Ce qu’elle a très bien su faire !)

Blog-paris-a-louest

Le rôle prépondérant de la famille

Son père lui a appris à travailler dur, à rire et à tenir parole. Sa mère : à penser par elle-même et à faire entendre sa voix. Ils ont toujours cru en elle et dans ses choix.

De son côté, elle a toujours essayé de préserver ses filles et de les élever le plus « normalement » possible.

Elle n'oublie pas d'où elle vient

Sa jeunesse dans un quartier noir et modeste de Chicago.

Les remarques racistes, les sous-entendus tout au long de sa jeunesse puis de sa vie politique avec Barack, ont décuplé sa volonté.

 C'est une femme comme nous... avec une volonté de fer

Ses filles ados lui ont fait les mêmes remarques que les nôtres : « vous êtes nuls, vous ne comprenez jamais rien ! »

Comme nous, elle a eu des épreuves (elle évoque leurs difficultés à avoir des enfants), des doutes sur son mariage (elle a amené  son mari, Barack, voir un conseiller conjugal), sur ses compétences…

Elle a débuté sa carrière comme avocate mais cela ne correspondait pas à ses valeurs. Elle s'est reconvertie pour un travail plus social.

Elle ne sera pas la première Présidente noire des Etats-Unis

Elle ne se présentera pas à la Maison Blanche : pour laisser la place à des personnes plus jeunes et surtout aider le maximum de jeunes à croire en eux et à atteindre les objectifs les plus hauts.

Blog-paris-a-louest

Pour conclure 


" Partage ton histoire, ta passion et deviens !" (Become !)


Yes, you can les filles !!! 💪😉


Vous y étiez aussi ? 
Claire et Sylvie



, , ,

🌾 Toutes les plantes en 1 appli ! 🌾🌳🌷


J’y vais, j’y vais pas ?
C’est la question que je me pose en ce moment avant de sortir de chez moi, entre les giboulées retardataires, un soleil capricieux et des nuages qui ne semblent attendre que le moment où tu vas sortir de chez toi pour s’en donner à coeur joie et te tremper jusqu’à l’os, c’est compliqué d’organiser une sortie.
Et non j’exagère pas, non ! 😉
Vous avez vu ces couleurs magnifiques dehors (non pas le gris et le bleu orage) mais le rouge des tulipes, le bleu des myosotis, le jaune des jonquilles…
Là vous vous dites « Ouah la fille elle est quand même hyper calée en botanique ! » Et ben non parce que moi Madame j’ai une super appli !

Appli, ma belle appli dis-moi quelle plante j’admire 


Et pendant que je suis en admiration, telle une enfant devant un feu d’artifice, ma fille de 6 ans me demande « Mais c’est quoi ça ?»

Bigre « alors ça c’est un chêne » « Et ça ? » « Des fougères » « Et là ? » Ça se complique, je puise dans mes quelques connaissances botaniques, m’approche des feuilles, touche le tronc, évalue la hauteur de l’arbre. Et là, telle une fée de la technologie du XIXème siècle, je sors ma baguette magique de mon sac (mon smartphone quoi) je scanne l’arbre et là je dis très simplement à ma fille, « c’est un castanea, de la famille des Fagaceae, en bref un châtaignier »



Appli Pl@nnet


Devenir botaniste en herbe 


Bon ok, le châtaignier je le savais, pas besoin de l’appli, je vous le concède c’était juste pour la petite histoire… Il n’empêche combien de fois vous êtes-vous demandé au cours d’une balade quelle était cette jolie plante là, ou cet arbre sous lequel vous aimez vous assoir.

Que vous soyez une botaniste en herbe ou une fleuriste dans l’âme, cette appli est faite pour vous. Pl@ntnet vous permet d’identifier des milliers de plantes grâce à une photo.

C’est très simple, vous prenez une photo de la plante en question, vous l’envoyez, votre photo va être comparée à des milliers d’images enregistrées sur la base de données et des résultats vous seront proposés.


Appli Pl@nnet


Contribuer à faire avancer la science


En plus de satisfaire votre curiosité immédiate, vous allez contribuer à faire avancer la science !

Parce que ce qui est génial avec cette application c’est que toutes les photos prises par le grand public vont pouvoir enrichir une base de données et aider les scientifiques à étudier les espèces.

« Pl@ntnet devient ainsi un instrument au service de la phénologie, la science des changements de saisons. L'observatoire mis en place par Tela Botanica et le CNRS mobilise en effet depuis 2006 toutes les bonnes volontés pour qu'elles communiquent à un site Internet dédié la première floraison constatée dans un jardin, l'arrivée des oiseaux migrateurs ou l'émergence du premier fruit.» (source Sciences et Avenir).

Vous l’aurez compris le projet est loin de s’arrêter là et bientôt nous pourrons aussi reconnaître un oiseau rien qu’en « shazamant » son chant !





Le soleil décline, ma balade s’achève, nous nous sommes amusées à photographier les différents arbres et plantes croisés. J’ai repensé au temps, jadis, où je collais des feuilles séchées entre deux pages de cahiers collectionnés religieusement et je me suis dis que le numérique, quand même, ça a souvent du bon !
Autre appli à découvrir mais payante : Plantsnap. A vous de jouer !



Emilie

, , ,

Une balade à Montfort l'Amaury

Idées-de-sorties-Paris-àl'ouest-Montfort-l'Amaury
Venir visiter la maison de Ravel… et repartir sous le charme de Montfort-la Belle

Amatrice de la musique de Maurice Ravel, j’étais curieuse de découvrir Le Belvédère, la « bicoque » dans laquelle le compositeur est venu s’installer en 1921 et où il a écrit quelques-un de ses chefs d’œuvre, parmi lesquels son célébrissime et immanquable Boléro.

Idées-de-sorties-Paris-àl'ouest-Montfort-l'Amaury


La maison se visite en tout petit comité (6 personnes maximum) et sur rendez-vous avec un guide de l’office du tourisme. Le lieu est en effet exigü mais offre un véritable voyage dans le temps : restée fermée et inhabitée depuis la mort de Ravel en 1937, cette maison permet en effet de découvrir à travers tous les objets personnels du compositeur le quotidien d’un dandy des années 1920-1930.


Idées-de-sorties-Paris-àl'ouest-Montfort-l'Amaury

On y découvre également un Ravel féru de déco qui a réalisé lui-même des motifs au pochoirs dans plusieurs pièces et sur quelques meubles, un homme ingénieux qui a fait déplacer un mur pour créer une pièce secrète derrière un placard pour ranger ses partitions en cours d’écriture, un coquet à l’hygiène irréprochable et qui se poudrait le visage avant tous ses concerts pour être certain de rester impeccable en toute circonstance... 
Bref, une visite riche et touchante qui donne envie de redécouvrir les partitions de ce grand musicien.


Idées-de-sorties-Paris-àl'ouest-Montfort-l'Amaury

En sortant du Belvédère qui nous avait replongées au début du siècle dernier, j’avoue que je m’attendais à trouver une petite ville peut-être un peu endormie. Au contraire, quelle agréable surprise que cette balade à travers les rues de Montfort-L’Amaury ! Vieilles pierres bien entretenues, maisons et parc soignés, jolies boutiques de déco, de jouets, de vêtements… le plaisir est partout y compris dans nos assiettes puisque nous y avons trouvé également quelques jolies tables pour nous régaler.


Idées-de-sorties-Paris-àl'ouest-Montfort-l'Amaury

Pour poursuivre cette journée de découverte, nous avons exploré plus longuement la ville. Celle-ci est petite mais offre un concentré de patrimoine soigneusement préservé : ruelles pavées, anciennes portes, ruines du château médiéval, Tour d’Anne de Bretagne au pied de laquelle s’offre un magnifique point de vue sur toute la forêt environnante.

Idées-de-sorties-Paris-àl'ouest-Montfort-l'Amaury

Mais au fait, que faisait Anne de Bretagne à Montfort-l’Amaury, à quelques encablures de Paris ? Tout simplement, les familles des comtes de Montfort et des ducs de Bretagne se sont liées par un mariage au XIIIème siècle et les derniers ducs de Bretagne étaient de fait comte de Montfort. Leur histoire est donc étroitement liée et Anne de Bretagne a été l’une des grandes bienfaitrices de la ville. La dame avait bon goût ! 

Idées-de-sorties-Paris-àl'ouest-Montfort-l'Amaury

Nous n’avons pas eu le temps d’aller voir en détail les galeries couvertes du cimetière mais elles sont au programme de ma prochaine visite car une chose est certaine : je reviendrai sans tarder à Montfort l’Amaury !


Claire D

Newsletter

Mentions légales Paris à l'Ouest | Design par Catherine Surr