,

Recette - Granola maison du Dinette Café



J'ai réalisé la recette ce week end à la maison, hyper simple à faire pour un résultat délicieux. Le matin avec un yaourt ou une compote, c'est le plein de plaisir et d'énergie garanti !


Avec Nadine du Dinette Café, on commence à bien se connaître. Quand je lui ai demandé sa recette du Granola elle a tout de suite accepté et c’est elle qui a eu l’idée de la partager avec vous sur le blog.



Ingrédients :

La recette est en cup, vous pouvez utiliser une tasse à thé ou un petit mug
  • 2 cup de flocon d’avoine
  • ½ cup de noix ou noix de pécan
  • ½ cup de noisettes
  • ½ cup d’amandes concassées
  • ½ cup de graines de courge et/ou tournesol
  • ½ cup d’huile neutre (tournesol)
  • ½ cup de sirop d’érable
  • ¼ cup de sucre roux
  • 1 pincée de sel
  • 1 cc de cannelle moulue



Préparation :


  • Mélanger le tout dans un grand saladier pour bien imprégner les fruits secs.
  • Étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
  • Mettre au four à 150°C pendant 45 minutes en mélangeant toutes les 15 minutes.
  • Laisser refroidir puis déguster.
  • Se conserve deux semaines dans un bocal hermétique.




Si vous souhaitez d’autres recettes sur le blog, faites le moi savoir ! 

Qui sait, nous pourrions créer une rubrique sur le blog consacrée aux recettes fétiches des personnes que je rencontre ….




5 commentaires

  1. Pour une version encore plus gourmande, je vous conseille de déposer le muesli cuit dans des mini-moules,genre financier ou cake, puis recouvrir de chocolat fondu noir ou lait.
    Mettre au congélateur pendant 1 heure puis ......fondez de plaisir !!!!!
    Na-Dinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grrrr, faut arrêter avec les tentations maintenant. J'ai déjà fini la première fournée sans chocolat...

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version chocolat me plait beaucoup !
      Merci pour le partage
      Anne-Laure

      Supprimer

Paris à l'Ouest | Design par Catherine Surr