Affichage du pavé éphémère

,

Notre soirée avec Michelle Obama 😍

Blog-paris-a-louest
Cette soirée, on en rêvait, après la lecture de son livre, il n’y avait plus de doute, il ne fallait pas laisser passer l’occasion ! Mais il faut bien avouer que jusqu’à la veille, nous n’étions pas bien fières car nous nous sommes fait avoir comme des bleues par un site de revente de billets de spectacle à éviter absolument : Viagogo (il faut dire qu’avec un nom pareil, pas besoin de vous faire un dessin !) : billets revendus beaucoup plus chers, avec des taxes et frais qui n’apparaissent qu’au moment du paiement, pas de billet après le paiement…

Bref, après beaucoup d’énergie, d’emails, de coups de téléphone, de frustration et de honte, nous voilà finalement mardi 16 avril à l’Accor Arena de Paris au milieu d’un public nombreux (10 000 personnes), enthousiaste, très féminin.  L’ambiance est détendue : on discute avec les personnes dans la queue ou assises à côté de nous, on se sent bien, entre copines !

Musique à fond pour chauffer la salle, qui se remplit tranquillement.


Une femme intelligente, lumineuse et inspirante

Michelle Obama arrive, au milieu des acclamations, vêtue d’un tailleur fluide, chemise/pantalon en soie beige à rayure orange. 

Ses premiers mots sont pour réconforter les français et parisiens au sujet de l’incendie de Notre Dame qui est arrivé la veille.

Blog-paris-a-louest

Ensuite elle évoque  avec humour et sans fard son enfance, ses années d'étudiante, son couple, son ascension et sa vie à la Maison-Blanche. Mais Michelle Obama tient à le rappeler : « Je suis une femme ordinaire qui a eu un parcours extraordinaire. Je viens d’une famille modeste de la classe moyenne afro-américaine. Notre famille n’avait rien de spécial, mais nous avions des valeurs, des ambitions et de l’amour ».


Ce qu’on peut en retenir de ce show à l'américaine "intime" :

- Prendre le temps de se regarder dans un miroir et se demander : « Qui suis-je ? qu’est-ce que je veux devenir ? »

- Son maître mot  : osez  et croyez en vous quelques soient les jugements qui vous seront adressés ou la pression sociale que vous ressentirez.

- Notre histoire nous appartient et nous appartiendra toujours. A nous de nous en emparer ! (Ce qu’elle a très bien su faire !)

Blog-paris-a-louest

Le rôle prépondérant de la famille

Son père lui a appris à travailler dur, à rire et à tenir parole. Sa mère : à penser par elle-même et à faire entendre sa voix. Ils ont toujours cru en elle et dans ses choix.

De son côté, elle a toujours essayé de préserver ses filles et de les élever le plus « normalement » possible.

Elle n'oublie pas d'où elle vient

Sa jeunesse dans un quartier noir et modeste de Chicago.

Les remarques racistes, les sous-entendus tout au long de sa jeunesse puis de sa vie politique avec Barack, ont décuplé sa volonté.

 C'est une femme comme nous... avec une volonté de fer

Ses filles ados lui ont fait les mêmes remarques que les nôtres : « vous êtes nuls, vous ne comprenez jamais rien ! »

Comme nous, elle a eu des épreuves (elle évoque leurs difficultés à avoir des enfants), des doutes sur son mariage (elle a amené  son mari, Barack, voir un conseiller conjugal), sur ses compétences…

Elle a débuté sa carrière comme avocate mais cela ne correspondait pas à ses valeurs. Elle s'est reconvertie pour un travail plus social.

Elle ne sera pas la première Présidente noire des Etats-Unis

Elle ne se présentera pas à la Maison Blanche : pour laisser la place à des personnes plus jeunes et surtout aider le maximum de jeunes à croire en eux et à atteindre les objectifs les plus hauts.

Blog-paris-a-louest

Pour conclure 


" Partage ton histoire, ta passion et deviens !" (Become !)


Yes, you can les filles !!! 💪😉


Vous y étiez aussi ? 
Claire et Sylvie



1 commentaire

Mentions légales Paris à l'Ouest | Design par Catherine Surr