Le syndrome de la râleuse


Y'a plus de météo ma bonne dame, du jamais vu, mémoire de banlieusarde, 40° à l'ombre en juin. Il ne manquerait plus qu'on tombe d'un coup à 10°.

Oui je râle. Et alors ? J'ai le droit, je suis française. C'est écrit dans la constitution : liberté, égalité et ronchonnade pour tous.

Le pire, c'est qu'on ne s'en rend même pas compte, ça nous paraît tout à fait normal d'être mécontents  ET de le faire savoir.

Mais en vrai, vous ne trouvez pas ça pénible de râler ? Pour lutter contre ce penchant assez stérile, je vous préconise un livre que j'avais adoré "J'arrête de râler" de Christine Lewicki. Vous me direz ce que vous en pensez. 

Sinon, pour un bon bol d'air frais vous pouvez préparer les valises des vacances avec notre sélection de livres pour enfants en attendant celle pour les grands la semaine prochaine ou partir sur les bords de Seine pour découvrir les 150 animations prévues ce week end.


Une râleuse qui se soigne,


Catherine


Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Paris à l'Ouest | Design par Catherine Surr