,

La méditation pour débutants

la-meditation-pour-les-debutants


La méditation est à la mode. On en parle, on lit des articles… 
mais l’important, c’est de sentir que cela résonne en nous, à un moment de notre vie.


Cela faisait un moment que cette pratique m’interpellait, j’avais acheté des livres, tenté d’en faire 10 mn chez moi, quand j’avais le temps (c’est-à-dire pas souvent !) jusqu’au jour où je me suis décidée à franchir la porte de la Boutique des Indes à Rueil-Malmaison.
Sur la vitrine, un petit flyer, Méditation, que j’avais regardé un certain nombre de fois sans jamais oser aller plus loin.



C’est plus facile quand on est accompagné

la-meditation-pour-les-debutants


Sadanand vous accueille, avec son grand sourire, très doux et lumineux. Sa boutique, c’est un peu la caverne d’ali-baba avec des divinités indiennes, des tissus et étoles, ainsi que quelques bijoux venus de là-bas.

Il me pose quelques questions sur ce que j’attends de la méditation, sur ma pratique (très faible je dois bien avouer), je me sens soudain comme une petite fille qui en fait n’en sait rien. Il m’explique alors calmement que nous sommes constitués de plusieurs corps, du corps physique, mental jusqu’au spirituel. Et qu’il faut réussir à atteindre notre cœur spirituel. Le secret ? La pratique.


Ensuite, on y va ! Dans un endroit incroyable, à quelques mètres de sa boutique, il a aménagé un lieu propice à la méditation, en sous-sol, décoré à l’indienne, on se croirait complètement ailleurs, comme dans une bulle. On commence pour regarder un point, fixement, pour se concentrer. Au bout d’un certain temps, on voit comme une aura. Puis on ferme les yeux, on masse doucement les paupières, puis on s’assoit confortablement.

Se laisser être

Sadanand nous dit de nous concentrer sur la respiration, puis on se laisse aller dans cet instant particulier. Des pensées encombrantes, qui passent et repassent? Rien de plus normal, c’est le début.

Comme dit Sadanand, « la méditation est un sport de haut niveau, il faut pratiquer avant de pouvoir aller vraiment loin ». Parfois derrière nos paupières closes apparaissent quelques images, couleurs, visuels ; on atteint un état un peu différent. En fait, il faut se laisser être. Et cela, on ne sait pas très bien le faire…

Vers la fin, Sadanand nous apprend des mantras, que l’on répète plusieurs fois. Cela permet de se connecter à une dimension sacrée tout en lâchant le mental.





La boutique des Indes
20, boulevard du Maréchal Joffre, 92500 Rueil Malmaison




Et, incroyable mais vrai, on est resté 45 minutes ! 
Cela ouvre une porte et j’ai décidé d’aller voir plus loin. Et vous, cela vous tente ?

Caroline


Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Paris à l'Ouest | Design par Catherine Surr