,

Pourquoi la Foire de Chatou est incontournable ?




Aujourd'hui je vais vous démontrer qu'il faut absolument se rendre à la foire de Chatou et vous offrir le parcours sélectionné par le Magazine Côté Ouest.


Les 4 bonnes raisons de flâner à la Brocante de Chatou sont : 

  1. C'est la plus grande brocante de France
  2. C'est une source d'inspiration incroyable pour la décoration
  3. On y mange super bien
  4. Elle fait connaître ma ville (un peu d'égocentrisme de temps en temps ne nuit pas)



La foire de Chatou est 
la plus grande brocante professionnelle de France


La brocante de Chatou a lieu deux fois par an en septembre et février. C’est un vrai plaisir de voir de beaux meubles et objets anciens dans cette brocante professionnelle qui est une des plus grandes de France.


Je trouve que les stands sont de plus en plus beaux. Les brocanteurs font des efforts de mise en scène vraiment réussis. Que l’on achète ou pas, on peut se régaler de voir des beaux objets et glaner des bonnes idées de décoration pour nos intérieurs.

Vous avez remarqué, ils ont changé le nom de la foire. Avant c’était la foire à la brocante et au jambon de Chatou. Peut être que ça ne faisait pas assez chic ? Va savoir.

En gourmande que je suis, j’aime beaucoup l’allée centrale des restaurants. Vous avez des stands d’huîtres, des assiettes de charcuterie à tomber par terre et bien d’autres choses pour se régaler. Ah oui, j’allais oublier, pour votre dessert, une pause au stand de pralines s’impose. Le petit monsieur qui les fait est toujours le même et il les réalise en direct sous vos yeux. Levez le nez et humer l’air, vous trouverez son échoppe sans problème.



Le parcours du magazine Côté Ouest 


Les sessions précédentes, je me baladais le nez au vent. Du coup, je n’ai pas noté d’adresses particulières. Alors, pour une fois, je donne dans le plagiat et je recopie mot à mot la sélection fort sympathique de magazine Côté Ouest.

Pour moi, les magazines Maisons Côté Ouest, Paris, Sud et Est font partie des meilleurs magazines de déco actuellement. Chacun spécialisé sur sa région, ces magazines présentent de belles sélections d’intérieurs, valorisent les savoir faire des artisans locaux et fournissent des adresses pointues tant pour les magasins de déco que pour les restaurants.




MEUBLES A HISTOIRE

Le dada de Pascale Florence, installée à Port-Marly depuis de nombreuses années, c’est chiner des meubles de métier et des éléments de boiseries. Elle pressente ici un ensemble complet provenant de la bibliothèque d’une communauté religieuse. Une trouvaille unique.



STYLE INDUSTRIEL

Quatrième participation à la brocante de Chatou pour Eric Renaud et Vincent Broussard, spécialistes du mobilier industriel. Ils ont ouvert à Saint Germain en Laye La Fabrique, où ils recyclent meubles de métier, luminaires d’usine … Du mobilier simple et fonctionnel.









POESIE EN SCENE

Sur la carte de visite d’Alicia de Rolland on peut lire « chercheuse de trésors ». Antiquaire brocanteur depuis 8 ans, elle donne à la brocante un sang jeune, élégant et actuel. « Quand les objets sont justes, ils en deviennent beaux » pourrait être la devise de la jeune exposante.








ESPRIT LOFT

La spécialité d’Alexandre Souillac ? Chercher des pièces de qualité qui ne sont plus éditées. On dénichera sur son stand des meubles et objets pointus. Les canapés en cuir de Borge Mohgensen, les meubles anglais de chez Ercole et une jolie sélection indus.




LE MEILLEUR DU XX° SIECLE

Jeune marchand belge, Steve Gobert est expert en Art déco ainsi qu’en vintage des années 50-60.  Il présente cette année un ensemble réalisé par un décorateur de Liège pour un célèbre chirurgien : des meubles et luminaires signés d’artistes italiens des années 60.






GLOBE-TROTTER

Passionné d’antiquités, d’objets de marine, de mobilier industriel… Julien Cohen parcourt le monde – Inde, Hongkong, Saigon ou plus généralement l’Asie (son territoire de prédilection) – d’où il rapporte toutes sortes de merveilles qui sortent de l’ordinaire.







UNITED COLORS 

Eric Lefort, ébéniste de formation depuis 25 ans, travaille les bois anciens, le zinc et tous les matériaux avec une obsession : la couleur. Il a mis au point une palette de 24 couleurs qui défie la morosité ambiante et apporte aux meubles de métier, aux chaises et aux tables anciennes qu’il adore chiner, une véritable cure de vitamine.

Cet antiquaire ne fait pas partie de la sélection Côté Ouest mais je l'ajoute. J'adore son monde coloré et je me rends sur son stand tous les ans.







88° édition : du 7 au 16 mars 2104


Bonne balade et bonnes trouvailles


Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Paris à l'Ouest | Design par Catherine Surr