,

SOS essaim d'abeille dans mon jardin

Ou comment je me suis retrouvée avec un 20 000 abeilles sur l'unique arbre de mon jardin !!!

Suite à cette histoire vraie, je me suis dit que cela valait la peine d'expliquer quoi faire en cas de formation de ruche dans son jardin. Dans mon cas, tout a été réglé en 6h00 chrono, grâce à mon sauveur, M. Dupeley.








1) On ne panique pas 

Facile à dire. Voici ce qui s'est passé la semaine dernière dans mon jardin de banlieue parisienne.

  • 16h30: je pars chercher les enfants - tout va bien
  • 17h00: retour à la maison - une nuée d'abeilles tournoie autour de mon arbre tout maigrichon. Je m'approche, et là, vision d'horreur, une ruche entière vient de s'y installer.


2) On appelle les pompiers
  • 17h05: j'appelle les pompiers - Désolé Madame, nous  n'intervenons plus pour les abeilles. Vous devez joindre un apiculteur - Vous me donnez le numéro ? - Non, on ne peut pas pour cause de concurrence déloyale -> (non mais je rêve), en insistant, il me donne le nom des ruchers d'orgeval

3) On appelle un apiculture

  • 17h10: je regarde sur le site du siarp (syndicat des apiculteurs de la région parisienne) et je clique sur la page des cueilleurs d'essaims (lien: www.siarp.org/cueilleurs.php) et trouve une sélection de contacts agréés dans la région
  • 17h15: J'appelle M. Dupeley, il va passer vers 18h00 pour prendre les choses en main






4) L'apiculture vient enlever votre ruche


  • 18h00: M. Dupeley arrive. Cet homme est un passionné qui s'occupe d'abeilles depuis ses 14 ans (à chacun ses passions). Il adore les abeilles et en parle vraiment très bien. A tel point que je suis restée à côté de lui pendant les opérations (incroyable mais vrai).
  • 18h30: Après l'installation d'une ruche temporaire, notre apiculteur enfume les abeilles pour les désorienter. Ensuite, l'air de rien, il utilise MA casserole pour les faire tomber dans leur ruche provisoire (depuis, je regarde ma casserole d'un mauvais oeil).
  • 19h00: on laisse les abeilles battre le rappelle des éclaireuses parties en vadrouille.
  • 22h00: tout le monde est rentré à la maison, il n'y a plus qu'à emmener la ruche dans un jardin content de les recevoir.






5) On est bien content que ce soit terminé 

...Et on déguste en famille le pot de miel offert par M. Dupeley




En savoir plus: 

  • Les abeilles essaiment entre mai et juin. Quand une ruche contient trop d'habitantes, la reine et une partie de la troupe part pour fonder une nouvelle ruche. Cela peut prendre un certain temps et du coup elles doivent se poser pour la nuit. D'où l'essaim dans mon jardin.
  • La mortalité accrue des abeilles n'est pas une légende. Chaque apiculteur a pu constater la perte de nombreuses ruches ces dernières années. Alors n'hésitez pas à appeler les apiculteurs, ils ont besoin de nouvelles ruches.
  • Comment savoir si j'ai une ruche ou un nid de frelons, de guêpes et autres joyeusetés ? Regardez la photo de mon arbre, ce regroupement est caractéristique. Pour se débarrasser de guêpes, il faut appeler une société spécialisée en extermination en tout genre



Contacts :
Pompiers : 18 (moi, j'hésite toujours, alors pourquoi pas vous??)
Apiculteurs en Ile de France sur le site sur siarp www.siarp.org/cueilleurs.php
M. Dupeley - Apiculteur - Cueille les essaims à Chatou et dans les communes voisines: 06 03 48 31 33


Et vous ? Vous avez déjà vécu cette belle aventure ?

2 commentaires

Paris à l'Ouest | Design par Catherine Surr